appart en Chine

chine légendes taoisme rock chinois pop wilber royaumes mythologie empereur train olypique amour photo pédaler vélo boire alcool manger banquet famille mi-automne pop ,Wang Fei, Cui Jian, femme bateau Wuhan, Cao lao wai

03 octobre 2007

fête nationale, exécutions et farniente

C’était la fête nationale (le 1er octobre) et comme d’habitude le peuple ne s’en est pas préoccupé. Pas d’émotions particulières, de petits drapeaux, de chants patriotiques. Encore plus étonnant, pas de feux d’artifice ni même le plus petit pétard.
Le ciel est haut et l’empereur est loin, à Pékin il y a eu le défilé militaire et dans chaque ville des exécutions, la télé diffuse des films de guerre, rien de spécial ni d’intéressant pour le Chinois moyen. Pour lui, la fête nationale n’a rien de familiale ni même de patriotique ! Il n’est concerné que par les meilleurs moyens de passer ces jours fériés. Ballades en vélo, en bateau visites de monuments, pique-niques, etc.
Pourquoi ce peuple de patriotes nationalistes ne se sent pas concerné par la fête de son pays, je n’en sais trop rien. Je me risque quand même à dire que cette façon d’être montre bien la manière dont les Chinois regardent les autorités : Que l’empereur reste au loin et les vaches seront bien gardées !

Posté par bbristo à 10:35 - train train - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire